On sait aujourd’hui à quel point l’isolation est primordiale à la maison. D’une part, la qualité du confort thermique et phonique en dépend. D’autre part, un logement bien isolé est synonyme de maîtrise des dépenses énergétiques. Une bonne isolation permet également de conserver une maison saine qui va bien vieillir. En théorie, c’est simple, mais en pratique, les choses se compliquent parfois au moment de passer à la rénovation ! La quantité de matériaux isolants en vente sur le marché engendre souvent de multiples questionnements qui sont source d’hésitations. Entre la laine de bois, la laine de verre, la laine de roche et la laine de coton, pas facile en effet de s’y retrouver !

 

La laine de bois

Produit phare en matière d’isolation écologique, la laine de bois est réalisée à partir de longs copeaux provenant d’un processus de rabotage. Un liant minéral est utilisé pour leur compactage. Grâce à un procédé humide, le tout est ensuite moulés pour prendre sa forme finale (panneaux ou plaques rectangulaires rigides ou semi-rigides) destinée à l’isolation des murs et des combles aménageables.

La laine de bois, également appelé fibre de bois, est un isolant végétal qui peut également être utilisé en vrac, notamment grâce à la technique du soufflage dans les combles perdus.

 

La laine de coton

Composée de coton industriel recyclé (chutes de vêtements hygiénisés avant d’être effilochés), la laine de coton est également un isolant végétal. Elle comprend généralement 80 % de coton et 20 % de fibres en polyester qui viennent souder l’ensemble. Elle se présente en panneaux, en rouleaux ou en vrac.

 

La laine de verre

La laine de verre est fabriquée à partir de sable et de verre recyclé. On la trouve sous forme de matelas plus ou moins souples à l’intérieur desquels l’air est emprisonné. Ses performances de réaction au feu sont bonnes.

 

La laine de roche

La laine de roche provient d’un matériau naturel issu de l’activité volcanique, à savoir le basalte. Résistant bien au feu, il s’utilise sous forme de rouleaux ou de panneaux rigides.

 

Un processus global d’isolation

Quel que soit l’isolant choisi, c’est à l’indice de résistance thermique qu’il faut se référer afin d’évaluer la performance de chaque matériau. Même si l’isolation est essentielle, elle ne se suffit à elle-même. En parallèle, la maison doit être munie de menuiseries en bon état et d’un système de ventilation adéquat.

L’un de ces produits a retenu votre attention pour votre isolation de maison ? Vous êtes intéressés par d’autres solutions alternatives pour votre isolation intérieure telles que le chanvre, le liège ou encore la laine de lin ? Savez-vous qu’il est également possible d’opter pour l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) ? Notre agence La Maison Des Travaux de Rambouillet est l’interlocuteur idéal pour vous renseigner, vous conseiller et vous proposer des artisans sur mesure pour votre projet ! Pour tout projet d’isolation thermique et phonique, n’hésitez pas à contacter Sandrine Ienny, notre courtier en travaux, au 07.69.87.30.60.